BRÉSIL (02) : Crianças do Mundo

Responsable sur place : Evelyne et Michel van der Meersch

 

Crianças do Mundo est une a.s.b.l. fondée en 1987 par un jeune couple belge Evelyne et Michel van der Meersch pour venir au secours de milliers d’enfants et adolescents de la région du Brésil, l’Etat de Minas Gerais. Les enfants sont issus de familles misérables en situation de risque moral et social. Ces enfants sont accueillis au sein de 4 divisions différentes mais unies par un même esprit : amour, respect, formation dans les principes chrétiens et lutte pour une formation saine et complète afin de bâtir une vie meilleure.

La simple vie de tous les jours engloutit déjà plus de 90 % des ressources financières. Ce sont les coûts des salaires de plus de 35 personnes, alimentation des enfants et du personnel (plus de 300 repas complets par jour), uniformes, matériel scolaire, eau, électricité, gaz…).

Le Centre Administratif qui s’occupe de la gestion financière et administrative fonctionne très bien.

L’internat a terminé ses activités en 2007 mais sert d’auberge aux enfants ayant des difficultés temporaire dans leur famille ou pour des groupes de 5 à 8 enfants qui viennent passer le weekend ou les vacances.

Le Centre de Premier Accueil, situé au centre de la ville accueille une quarantaine de garçons et filles de 8 à 12 ans, la plupart de la favela la plus dangereuse de la région.

Le Centre d’Activités accueille des enfants de 7 à 13 ans (une centaine). Etude dirigée, activités sportives, activités de théâtre, activités d’artisanat, d’informatique et de boulangerie.

La Maison d’Accueil Communautaire au sein de la Favela est administrée pour Crianças do Mundo par 4 religieuse de la Providence de St. André. Le Centre reçoit malades et blessés dans son infirmerie, accueille les petits de la Favela, enseigne crochet, tricot et couture aux femmes et jeunes filles pour leur permettre de gagner un peu d’argent en vendant leurs produits.

La violence, le manque de persévérance et l’indiscipline de plus en plus grande font que les enfants sont de moins en moins motivés. C’est pourquoi Michel et Evelyne essayent de sauver les enfants qui veulent travailler, étudier et devenir quelqu’un dans la société et sont encouragés dans leur travail par de nombreux anciens élèves qui réussissent dans leur vie professionnelle et privée.

La crise économique mondiale se fait sentir, ce qui résulte à une forte diminution des dons Crianças do Mundo a donc toujours grand besoin de notre aide financière.

Plus d'info: www.criancasdomundo.org