NICARAGUA (08) : Inhijambia

Responsable sur place : Mirna Sanchez

 

Inhijambia à Managua est un projet que nous soutenons depuis 1993. Notre personne sur place était un belge Olivier Sebrechts qui a démarré un projet des enfants des rues, renifleurs de colle, abusés sexuellement et drogués. Il habite en ce moment en France mais reste en contact étroit avec ce projet et la responsable Mirna Sanchez qui a fait ses débuts avec lui il y a 13 ans.

L’association Inhijambia veut dire «femme héroïque et victorieuse qui défend ses droits et ses rêves, qui arrive à la lune et ne la lâche plus jamais». Ce qui veut dire que les femmes luttent, se défendent et ne perdent pas courage.

Inhijambia a pour but d’aider à la réinsertion sociale et professionnelle des filles victimes d’exploitation sexuelle, de la violence et de la drogue.

L’association Inhijambia touche en ce moment: 166 filles et 99 garçons en primaire et secondaire, 3 qui sont à l’université, et 52 filles et 82 garçons suivent un programme de formation professionnelle. Boulangerie, couture, informatique, musique… car… «la culture ça change la vie».

Celles qui terminent leur formation peuvent accéder au programme « Vie indépendante ». qui leur permet de s’établir dans 2 maisons mises à leur disposition qu’elles doivent organiser, gérer et entretenir elle-même, partager les tâches et s’entraider. 16 filles sont à ce jour privilégiées.

Ils ont également ouvert une crèche pour accueillir les bébés (44) des jeunes filles mères afin qu’elles puissent continuer leur scolarité ou leur formation professionnelle. Les enfants sont nourris, habillés et suivis médicalement.

L’argent que nous leur envoyons sert en grande partie à payer les salaires des éducateurs et des promotrices.

L’aide gouvernementale n’est que promesse, et donc ils survivent uniquement du soutien qui leur vient de différents pays.

Dans son dernier mail, Mirna écrit: je prie Dieu que Vie d’Enfant continuera à nous donner son soutien. «Sans utopie, la Vie ne serait qu’un essais pour la mort».

Plus d'info: www.inhijambia.org